Du vendredi 15 au samedi 16 mars, se tiendra à Yanfoïla, la toute première édition du festival international de ‘’Wasulu’’. L’information a été donnée, mardi par les organisateurs à la faveur d’une conférence de presse à l’hôtel résidence ‘’le Wasulu’’.  Laprincipale conférencière était la star,  Oumou Sangaré, enfant et artiste du terroir de Wasulu.

« Quand les jeunes du Wasulu m’ont sollicité pour l’organisation d’un festival, j’y ai répondu favorablement, car il s’agit d’un évènement qui me tenait à cœur depuis longtemps  » a déclaré Oumou Sangaré au début de son intervention.

Selon elle, le festival international de Wasulu ( FIWA), n’est pas uniquement qu’un évènement culturel  festif, mais une véritable action pour le développement local. La culture, dit-elle, n’est pas seulement un pilier de la cohésion sociale, mais aussi un levier économique puissant.

Dans cette dynamique, elle a précisé que la réalisation de tel rêve à Wasulu, terre de culture, est tout simplement logique et appropriée. En plus, elle dira que la tenue de ce festival permettra de créer des  emplois et des activités économiques dans la zone du Wasulu et spécifiquement à Yanfoïla.

 Après avoir souligné des difficultés d’hébergement  constatées dans le cercle qui abrite l’évènement, la star de ‘’Wasulu’’, a soutenu avoir pris les dispositions nécessaires pour relever ce défi. « Un campement  de 60 cases d’une valeur de 400 millions de FCFA  pour les festivaliers et les étrangers, a été construit » a-t-elle déclaré. Ce campement  culturel et touristique, à en croire Oumou Sangaré, permettra  de développer le tourisme autour de la musique et de la danse. « Nombreux sont les Maliens de la diaspora qui veulent découvrir le pays de leurs ancêtres, ainsi que les amoureux de l’Afrique issus du monde entier, ils auront la possibilité de suivre des stages de danses, des ateliers de Kamalé n’goni et  de faire des circuits touristiques dans le Wasulu » a-t-elle donné comme assurance.

A noter que les  artistes invités de ce FIWA sont entre autres : Toumani Diabaté, Cheick Tidiane Seck, Iba One, Kader Tarahine. Il sera couplé avec le festival de  caravane de  la paix au désert à Wasulu.

Par Fatoumata Coulibaly

Le Sursaut du 11 mars 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît