Exempté des préliminaires de la Coupe de la Confédération, le Djoliba AC de Bamako effectue son entrée en lice dans la compétition ce samedi 14 septembre à partir de 16h GMT. Pour leur première sortie,  les Rouges de Bamako croisent le fer à Lomé contre Maranatha de Fiokpo pour le compte du match aller du premier tour. La manche retour est prévue à Bamako deux  semaines plus tard notamment entre les 27 et 29 septembre prochains.

Après l’élimination du Stade malien de Bamako, le Djoliba AC reste le seul porte-drapeau du Mali en compétitions interclubs. Don face aux Togolais du Maranatha deFiokpo, le Djoliba ne défendra pas que les couleurs Rouge et Vert. Les pensionnaires de Hèrèmakono défendront à la fois les couleurs de leur club et celles du Mali de football. En vue d’une digne représentativité sur la scène continentale, les Djolibistes se sont vite rendus à Lomé depuis le mercredi pour bien prendre le pool de la ville et de la pelouse du stade  avant le match prévu pour aujourd’hui samedi.

Finaliste de cette Coupe de la Confédération en 2012, le Djoliba s’y connait bien dans cette compétition. C’est ainsi qu’il ambitionne de faire autant comme en 2012 voire mieux malgré les difficultés que connait le football malien après 4 ans de crise. Pour l’atteinte de  son objectif, l’équipe du technicien Ivoirien, Kouadio Georges, devra écarter d’abord en double confrontation cette formation togolaise qui a éliminé lors des préliminaires, dont le Djoliba était exempté,  les Libériens de LISCR FC (3-0 à Lomé puis 0-0 à Monrovia) pour se hisser à ce stade de la compétition. Pendant ce temps, les nôtres se faisaient  accrocher en championnat par le promu, AS Performance (2-2) avant de corriger l’AS Nianan (3-0) lors de les première et deuxième journées de la Ligue 1. Mais en bon vieux routier, le Djoliba veut négocier un bon match aller avant d’achever le boulot à Bamako au retour bien que souffrant d’un réel manque de compétition officielle.

Comme on le dit: « A cœur vaillant, rien d’impossible ».

Alassane CISSOUMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît