La CAN Egypte 2019 pourrait se dérouler sans le Mali. La FIFA vient d’annoncer la mauvaise nouvelle au Premier Ministre, Boubou Cissé, en présence du Ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré. Comme annoncé par Footmali, le Premier ministre a reçu en audience l’émissaire de la FIFA ce samedi à la Primature.

Porteur d’un message du président de la FIAF et celui de la CAF, dont le déplacement a été finalement annulé en dernière minute pour raison de calendrier, relatif à la crise du football malien, Véron Mossengo-Omba, a été on ne peut plus clair avec les autorités du Mali.

Le message de la FIFA et de la CAF est clair. Si jamais l’Assemblée générale prévue pour le samedi prochain venait à être sabotée par certaines personnes, la FIFA prendra ses responsabilités. Il y aura des sanctions contre le football malien notamment sa Fédération avec sa suspension des compétition FIFA et même de la prochaine CAN prévue en Egypte du 21 juin au 19 juillet », a-t-il dit après son entretien avec le Chef du gouvernement.

Pour le directeur des Associations membres de la FIFA pour l’Afrique et les Caraïbes, c’est inadmissible que dans un grand pays de foot comme le Mali qu’il n’y ait pas de championnat depuis novembre 2017 par la faute des dirigeants soucieux uniquement de leurs propres intérêts.

Pour rappel, une assemblé générale est prévue pour le samedi 15 juin conformément à une feuille de route dressée par la FIFA dans la résolution de la crise du football malien. Cette assemblée générale devra permettre d’exécuter une sentence du Tribunal Arbitral du Sport dans la crise. Ensuite devra suivre l’organisation de l’assemblée générale élective d’un nouveau président à la tête de la Fédération.

Dans la feuille de route de la FIFA, il est également prévu d’organiser le championnat. Mais pour des raisons obscures, le Comité de Normalisation traine le pas alors que son mandat arrive à terme le 31 août prochain. 
Par ce message, la FIFA et la CAF sonnent sans doute la fin de la farce !

Ladji A. Koné

Samedi 8 juin 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît