Depuis plusieurs semaines, les nouveaux nés sont toujours en attente d’être enregistrés au niveau du centre de santé de référence de la commune VI du district de Bamako. Pour faute, il n’y a plus de registre disponible depuis bientôt un mois. Par cette situation, les enfants sont ainsi privés de leur droit d’avoir un acte de naissance au niveau de la mairie.

« Depuis trois semaines, je viens ici chaque deux jours laissant mon bébé avec la servante pour pouvoir faire l’acte de naissance de ma fille mais chaque fois ils me demandent de revenir encore dans deux jours », regrette une jeune maman croisée à la sortie du Csrf.

Selon plusieurs témoins qui ont essayé de trouver une autre alternative, il n’existe aucune autre possibilité d’avoir l’acte de naissance sans la fiche du centre de santé si ce n’est d’aller au tribunal pour faire un jugement supplétif.

Lire la suite de l’article en cliquant ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît