Dr. Boubou Cissé a été l’invité d’honneur de la première production de l’« Émission les décideurs », une émission économique télévisée. Initiée depuis quelques années par le Forum de la presse, elle sera transmise dans les prochains jours sur le plateau du Groupe Renouveau et ses partenaires médias afin de mieux comprendre les questions sur la loi des Finances 2019, les budgets qui augmentent et celles qui diminuent, les postes de dépenses, la balance de paiements du Mali, etc.  

« Comment se porte l’économie malienne ? », « Quels sont les leçons qu’on peut retenir ? », « Le budget de l’armée a considérablement augmenté. Est-ce que ce n’est pas au détriment des secteurs sociaux ?» etc. Ces questions seront entre autres sur la table de l’émission. Tous les deux, doués dans le traitement des informations économiques, les journalistes Mohamed Attaher Halidou et Alexis Kalembry sont les présentateurs.

Pour l’enregistrement de cette première émission, il y avait le Maliano-américain, Abdoulaye Traoré dit Jagger, président-fondateur du Forum de l’habitat, des Banques et Assurances du Mali (Fohaba-Mali), Dramane Aliou Koné, président de la Maison de la presse du Mali, des étudiants en herbe du journalisme, Dr. Boubou Cissé, ministre de l’Economie et une dizaine de journalistes professionnels pour la couverture médiatique, etc.

Abandonnée depuis quelques années, les organisateurs de l’« Émission les décideurs » se sont déplacés jusqu’au secrétariat principal du ministre de l’Économie et des Finances pour la réalisation de ce premier numéro. Pendant 45 minutes, les réponses du patron de l’économie malienne et des finances du Mali, Dr. Boubou Cissé ont été directes à l’endroit de ce public charmant. Fier d’avoir été invité d’honneur, le ministre Cissé a d’abord salué cette initiative, avant de répondre aux questions difficiles, qui lui sont assignés notamment la gestion de l’argent du contribuable. 

Pour Boubou Cissé, l’économie malienne se porte plutôt bien pour des raisons suivantes. Primo : « …On a un taux d’enlèvement qui est jugé modéré. Donc économiquement, nous sommes dans les normes. Au final de l’indicateur macro, qui est la solidité d’une économique, la réponse est de dire aujourd’hui que nous avons une économique qui se porte plutôt bien. Secundo, c’est une économie qui montre le signe de dynamisme. Quand, vous prenez les deux ou trois dernières années, notre économique est passée de plus de 7 mille milliards de F CFA par an. Mais aujourd’hui, nous avons un budget global de plus de 9 mille milliards de F CFA pour l’année 2019 seulement. C’est un budget qui est revu à la hausse », a précisé le ministre Cissé.

En parlant du F CFA, Dr. Boubou pense que les critiques à l’endroit de cette monnaie coloniale ne sont pas fondées. « Nous importons plus que ce nous exportons. Sur la compétitivité, le F CFA n’est pas le problème de l’économie des pays de la zone Francs. Les critiques sont normales, car, ils permettent aux décideurs d’améliorer certains aspects dans la prise des décisions, surtout en ce qui concerne la monnaie coloniale le F CFA », a déclaré Boubou. 

Hamissa Konaté 

30minutes.net

23 mars 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît