Il ne reste quasiment plus rien des biens matériels laissés par le premier président de la République du Mali à cause de la boulimie d’argent de son unique héritière.

Koukou est l’unique fille en vie de l’ancien président Modibo Kéita. Sa mère s’appelle Fanta Diallo, une des épouses du père de l’indépendance malienne. Malheureusement, Koukou, semble-t-il, à un goût démesuré de l’argent. En effet, après avoir fini de vendre tous les biens hérités  de son feu père et n’ayant plus rien pour mener sa vie de princesse, elle s’en prend désormais aux biens de sa mère malade.

Et comme pour faire taire les rumeurs, elle dit à qui veut l’entendre qu’elle vend les biens de sa mère, car elle est la seule à prendre ses soins en charge. Même si cette affirmation semble fondée, il faut tout de même reconnaitre que Mme Koukou en fait quand même trop.

pub

Cependant, après avoir petit à petit écoulé tous les objets de valeur, elle vient de s’en prendre récemment à la résidence de sa mère à Koulouba non loin du 8e arrondissement après la station Total. Elle aurait vendu la maison à une somme, dit-on, inimaginable. Son propre fils, un chômeur, y vivait avec  sa femme.

Selon des sources dignes de foi, Koukou aurait vendu tous les champs, toutes les maisons et d’autres objets de valeur de sa mère et de son défunt père. Son fils aurait pris contact avec les anciens amis et camarades de l’ex-président Kéita pour que la maison de Koulouba ne fût bradée.

Veuve Fanta Diallo se trouve présentement en France pour raison de santé. Elle devrait à son retour occuper une résidence offerte par l’Etat.

La rédaction   

Le Confident du 24 octobre 2018 

pub

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît