Le célèbre balafonniste originaire de Fani, Mamadou Dembélé dit Dabara est aujourd’hui un véritable icone à Somasso. En plus de sa brillante participation aux quatre précédentes éditions du festival Bélénitougou, cette année, il est revenu avec de nouvelles chansons.  

Pour donner un éclat particulier au festival 2019 de Bélénitougou, l’Association pour le développement de Somasso (ADS) a de nouveau fait appel à Mamadou Dembélé dit Dabara. Jeune artiste balafonniste et très adulé par les jeunes de la localité et du Mali tout entier, Dabara est un ami du village pour avoir été soutenu dans sa carrière par Markatié Dao, l’actuel président de l’ADS. Après le succès de sa participation à toutes les éditions du festival, il a promis, chaque année, de prendre part aux festivités et de contribuer à l’organisation. C’est pourquoi, l’année dernière il avait invité Abdoulaye Diabaté et Molobaly Keita de San. Cette année, il a créé de nouvelles chansons pour le festival.

Durant deux jours, Dabara a tenue en haleine la foule et tous ses passages sur scène ont été appréciée par tous les festivaliers. « Il a innové cette année. C’était dense. On voit qu’il donne le meilleur de lui-même à chaque édition. J’aime cela », a déclaré Zoumana Dao, vice-président de l’ADS.

Selon le président de l’ADS, Markatié Daou, c’est grâce à l’artiste Dabara que le festival se développe progressivement et attire plus d’artistes vers Somasso.  « Depuis la première édition, il vient nous soutenir avec toute son équipe. En plus d’Abdoulaye Diabaté, il a pu mobiliser Molobaly Keita. Les sages du village, en guise de reconnaissance à son attachement à Somasso, l’on élevé au grade de citoyen d’honneur de Somasso. Un titre bien mérité par ce jeune qui est un héros pour nous et un bon modèle pour toute sa génération », explique M. Dao.

Sory I. Konaté

30minutes.net

28 mars 2019

(Envoyé spécial à Somasso)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît