Deux grandes fêtes religieuses régentent la vie religieuse et spirituelle du monde musulman : la petite fête (« sèlinin »), clôturant le mois de ramadan et la 2è (dite « sèli ba ») qui intervient moins de trois mois plus tard.

La première consacre la fin du jeûne musulman et la 2è commémore le sacrifice d’Abraham, le patriarche hébreu qui voulait immoler son fils Ismaîel mais qui fut remplacé par l’Archange Gabriel par un bélier.

Sitôt après la première fête commencent les préparatifs de la seconde qui représente plus de dépenses que la première. Les femmes et les filles veulent se tresser, les garçons se coiffer, sans oublier les épouses qui désirent se faire noircir les pieds au henné.

Dans tous les cas, les deux fêtes sont organisées dans une atmosphère toute religieuse par presque toutes les couches sociales de ce pays y compris par les non musulmans qui voient en cette circonstance l’occasion de bien manger.

Mais aussi bien la première que la seconde, le problème demeure les frais que les deux évènements génèrent. Non seulement les chefs de famille doivent acheter des habits neufs pour la famille mais également sont tenus de bien alimenter les leurs ce jour-là.

L’achat d’un mouton est fortement recommandé aux chefs de famille en souvenir du geste d’Abraham. En raison du fait que cet ovin est trop demandé en cette période, les éleveurs font de la surenchère et donnent l’ascenseur aux prix. Tout comme les autres commerçants de la place qui voient là l’occasion de rattraper en quelques jours ce qu’ils ont mis des mois à chercher. De telle manière que de fête religieuse, la cérémonie se transforme en messe commerciale dont les chefs de famille font les frais.

La tabaski est aussi décrite comme la fête du pardon et même de l’aumône qui fait partie des cinq piliers de l’islam pour ceux qui en ont les moyens par la distribution de viande aux moins nantis.

L’islam classé parmi les religions monothéistes issues d’Abraham promet le paradis pour ses fidèles et l’enfer pour ses détracteurs.

Facoh Donki Diarra(écrivain

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît