Selon Mme Camara Aïché Sow, Coordinatrice de projet  à l’ONG « Femmes battues« , la femme malienne a un grand rôle à jouer pour le retour de la paix au Mali et la réussite du dialogue politique inclusif. Pour ce faire, elle appelle ses sœurs à l’union totale pour soutenir les hommes.

Mali Tribune : Qu’est-ce que les femmes doivent faire pour le retour de la paix au Mali ?

C. A. S. : Pour que les femmes puissent jouer un rôle crucial au retour de la paix au Mali, il faut que les femmes elles-mêmes s’entendent d’abord. Elles doivent s’unir et se rassembler autour du sujet afin d’aider les hommes dans leurs missions du retour de la paix. Les femmes doivent apporter leur soutien à ces différentes missions.

Mali Tribune : Comment pourront-elles aider ?

C. A. S. : En premier lieu, il faut qu’elles soient appelées lors des différentes concertations. Il faut qu’elles soient impliquées davantage pour qu’elles puissent participer aux discussions et aux différentes prises de décisions. Les femmes sont plus touchées dans cette crise. Ce sont elles qui perdent leurs maris, leurs fils, leurs frères et leurs vies. Plusieurs femmes sont mortes à cause de cette crise par des balles ou des mines. Donc à cet effet, une place importante doit revenir à la femme pour la bonne réussite du retour de la paix. La femme est au centre de tous les conflits au monde en tant que potentielle victime de tous les dommages. Il faut aussi que les femmes soient fortement impliquées dans le dialogue politique inclusif.

Mali Tribune : Quel est votre cri de cœur ?

C. A. S. : Le cri de cœur que j’ai, c’est à l’endroit des autorités politiques et militaires. Il faut qu’ils revoient la formation dont bénéficient nos militaires. Je pense qu’un militaire ne doit pas être envoyé sur le terrain sans avoir bénéficié d’un maximum de formation afin d’être apte à répondre aux différentes situations. Il faut aussi revoir l’armement. Il faut que nos militaires soient bien outillés. Il faut que nos forces armées puissent être aussi dans les conditions optimales pour sécuriser la population.

Propos recueillis par

Koureichy Cissé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît