« Je suis jeune, je m’engage pour l’atteinte des ODD« , a été le slogan de la rencontre organisée par le forum national sur les objectifs de développement durable au Mali, qui s’est déroulé ce 20 et 21 septembre à la direction nationale de la promotion de la femme.

Ce forum qui rentre dans le cadre du développement durable du Mali, est une première au Mali. Selon le chef du projet, l’objectif principal du développement durable consiste de sensibiliser et d’outiller les jeunes pour relever ensemble les défis. L’organisation des jeunes africains du développement est née en 2012 pour combattre les injustices et la vulnérabilité des femmes, des jeunes et des enfants.

Cette organisation est composée de plusieurs jeunes africains venant de 15 pays. Leurs projets rentrent dans le cadre de l’agriculture, l’éducation et la promotion du genre. « depuis 5 ans, le Mali s’est engagé dans le développement durable ».

L’objectif de ce forum constitue un appel mondial afin de lutter contre la pauvreté, à protéger la planète et à assurer à tous les êtres humains la paix et la prospérité d’ici 2030. Ce forum est une occasion pour la visibilité de l’organisation et de tous ses projets de développement durable. La qualité recherchée est l’engagement et la détermination des jeunes participants. « Ce projet de développement s’intéresse à tous les secteurs de la vie et met l’accent en particulier sur les jeunes », affirme le chef de projet. Selon les statistiques de l’Unesco, 262 millions d’enfants et jeunes ne sont pas scolarisés, 820 millions de personnes meurent de faim et 100 000 bébés meurent chaque année à cause des guerres selon le rapport de Save children. « Le Save the children est une organisation qui fête ses 100 ans cette année et a commencé ses opérations en Afrique de l’Ouest surtout au Mali. Pour l’organisation, le sahel notamment le Mali ne sont pas seulement des endroits stratégiques et prioritaires, mais aussi là où il y a plus d’enjeux à gagner pour les enfants et les jeunes. Pour la réalisation des ODD, une réflexion est nécessaire sur les statistiques et les données du Mali et du Sahel d’ici 2030″, suggère la représentante de Save Children.

Fatoumata Kané

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît