Malgré la richesse du cercle de Keniéba en ressources minières, la population du cercle manque de tout, notamment l’électricité, l’eau potable et surtout des centres de santé et des salles de classe. 

Situé à 400 km de Bamako, Keniéba demeure l’un des cercles les plus riches au Mali.La présence de sept (7) mines d’or et des certaines de site d’orpaillage dans le cercle en dit long. Malheureusement, l’or de Keniéba ne brille pas pour la population.

Avec sept mines d’or, le cercle n’a toujours pas obtenu la présence de la société Energie du Mali. Les sociétés minières se débrouillent avec les groupes électrogènes. Une véritable perte pour le Mali et EDM.-Sa.

Pis,dans la ville de Keniéba, l’électricité est distribuée par intermittence. Une société locale dénommée société Kama, qui dispose de groupes électrogènes et des panneaux solaires, donne du courant à la population de 11h à 14h dans lajournée et de 19h à 3h du matin.

Au-delà du problème d’électricité, le manque d’eau potable est une réalité. La quasi-totalité des localités sont confrontées à la pollution d’eau à cause des orpailleurs et utilisateurs des dragues.

Comme si cela ne suffit pas, les centres de santé, les salles de classe manquent cruellement dans le cercle. Du coup, la population se sent abandonnée par les plus hautes autorités d’où la multiplication des manifestations dans le cercle.Malgré la répression sanglante de la dernière manifestation, la colère ne baisse toujours pas. La population crie à l’injustice, car il est vraiment incompréhensible que Keniéba se trouve dans cette situation avec tant de richesses en son sous-sol.

Y.Doumbia 

Le Débat du 03 Décembre 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît