Initiés par le Consortium pour la citoyenneté et la solidarité pour tous, les « Trophées d’or«  seront décernés lors d’une cérémonie symbolique le samedi 16 février 2019 à partir de 15 h au Radisson Blu hôtel de Bamako. Cette initiative vise à contribuer à la « valorisation des bonnes volontés méconnues« . L’événement sera présidé par ministre de la Culture, Mme Ndiaye Ramatoulaye Diallo. Ainsi, une vingtaine de bonnes volontés vont être récompensées pour leur engagement en faveur de leurs prochains, de leurs communautés, voire de la société.

« Œuvrons à ériger la dignité humaine en valeur dominante » ! Une volonté qui est l’essence des « Trophées d’or » qui vont être décernés à une vingtaine de personnes le samedi 16 février 2019. Et dans ce groupe de « généreux », une dame extraordinaire et une mère exceptionnelle dont le savoir, le savoir-faire, le talent, le dévouement, la générosité… ont sauvé beaucoup de couples, en ramenant dans ces foyers la paix, la cohésion, la stabilité, la joie de vivre, donc de l’amour.

Nous avons nommé Mme Diakité Adja Bani Kébé, ambassadrice de la paix universelle,  chevalier de l’Ordre national du Mali, maître artisane, conseillère conjugale promotrice du label « Secrets de femme ». Elle sera élevée au statut de « Maman Nationale ». Et cela d’autant plus qu’elle incarne à elle seule tout l’esprit de cette initiative du Consortium pour la citoyenneté et la solidarité.

Pour la présidente de l’association « Consortium pour la citoyenneté et la solidarité pour tous », Mme Konaté Rokiatou Diakité, « elles sont nombreuses ces personnes généreuses et dévouées qui ne cessent de se battre pour redonner le sourire à tous et à toutes celles qui ne manquent pas de raisons de voir la vie en noire ».

Et de poursuivre, « cet discret, mais efficace élan de solidarité est indispensable à la société. Et comme ce sont des âmes nobles qui agissent sans tambour ni trompette, nous avons pensé qu’il était de notre devoir de braquer les projecteurs de la reconnaissance sur elles, ne serait-ce que le temps d’un après-midi ».

« Ce trophée vise à encourager toutes les initiatives entreprises pour affirmer et consolider le lien social indispensable à toute société désireuse d’ériger la dignité humaine en valeur dominante. Ces actions n’ont pas, selon nous, la notoriété méritée. C’est la raison pour laquelle le Consortium et ses partenaires souhaitent contribuer à leur donner davantage de visibilité pour que leur dévouement et leur générosité fassent aussi des émules », a précisé Rokiatou Diakité Konaté.

Dans notre entretien, elle n’a pas caché sa conviction que, « si chacun donne un peu de soi, peu de gens vont basculer dans la misère, dans l’exclusion et ne souffriraient pas de la stigmatisation ».

Célébrer la solidarité  et promouvoir les valeurs humaines

Les critères de sélection sont résolument basés sur des valeurs humaines telles que l’altruisme, la solidarité, la bienveillance, la créativité, la persévérance…

« Ces Trophées solidaires visent à encourager et à récompenser l’engagement des bonnes volontés de l’ombre dans des actions à fort impact social et sans aucune considération religieuse, ethnique, politique, lucrative », a assuré Mme Konaté, experte en Convention relative aux droits des personnes handicapées (CRDHP), secrétaire générale de la Fédération locale des associations de personnes handicapées en Commune I et membre de la Fédération malienne des associations de personnes handicapées (Femaph).

Il s’agit aussi, a-t-elle souligné, de « faire découvrir aux jeunes et aux générations montantes que le mérite est la qualité intrinsèque, la valeur d’une personne. Et cette valeur intrinsèque s’extériorise avec des actes au profit du bien-être social, du vivre ensemble dans la paix et la sécurité ». Cette belle initiative est soutenue par le ministère de la Culture et l’hôtel Radisson Blu de Bamako. Mais, Rose et son équipe espèrent que, d’ici le 16 février 2019 (date de cérémonie solennelle de remise des trophées), d’autres partenaires vont les rejoindre pour « célébrer la solidarité  et promouvoir les valeurs humaines ».

Mmes Lala Sy Diallo (ancienne ministre de la Fonction publique), Dédia Kattra Diallo (ancienne ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle), Sina Damba Maïga (ancienne ministre de la Promotion de la femme, de l’Enfant et de la Famille), Mme Alwata Ichata Sahi (Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille) sont, entre autres, les personnalités attendues à cette cérémonie symbolique de reconnaissance.

« Consortium pour la citoyenneté et la solidarité pour tous » est un regroupement de plus d’une dizaine d’association œuvrant dans le domaine de la santé, l’éducation, le droit des personnes handicapée, le leadership féminin, l’économie solidaire,  la communication, la promotion des valeurs familiales et sociétales…

Naby

Le Focus du 11 février 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît