Gardiens (3) :

 Djigui Diarra (Stade malien de Bamako), Ibrahima Mounkoro (Tout Puissant Mazembé, R.D Congo), Adama Keïta (Djoliba).

Défenseurs (7)

Molla Wagué (Nottingham Forest, Angleterre), Hamari Traoré (Rennes, France), Falaye Sacko (Vitoria Guimarães, Portugal), Massadio Haïdara (Lens, France), Youssouf Koné (Lille, France), Mamadou Fofana (FC Metz, France), Boubacar Kiki Kouyaté (Troyes, France)

Milieux (5) :

Diadié Samassékou (RB Salzbourg, Autriche), Amadou Haïdara (R.B Leipzig, Allemagne), Cheick Doucouré (Lens, D2 France), Lassana Coulibaly (Glasgow Rangers, Ecosse), Adama Traoré (Cercle de Bruges, Belgique)

Attaquants (8) :

Moussa Djénépo (Southampton, Angleterre), Moussa Doumbia (Stade de Reims, France), Abdoulaye Diaby (Sporting CP, Portugal), Moussa Maréga (FC Porto, Portugal), Kalifa Coulibaly (Nantes, France), Adama Niane (Charleroi, Belgique), Adama Traoré (Orléans, D2 France), Sékou Koïta (Wolfsberg, Autriche)

LISTE DES 23 A LA CAN 2019

Non retenus par le sélectionneur intérimaire, Mohamed Magassouba sur la liste définitive pour la Can 2019, Souleymane Diarra et Hadi Sacko se sont exprimés sur le choix du technicien malien.

SOULEYMANE DIARRA : « Je serai le premier supporter des Aigles « 

« Une fois de plus, je tenais à vous remercier pour vos messages et pour votre soutien, cela me touche énormément.
J’étais tellement excité à l’idée de jouer ma première Can, mais hélas les portes se sont refermées dans la dernière ligne droite.
Jouer une Coupe d’Afrique est le rêve ultime de tout footballeur africain, mais nous devons serrer les coudes et aller de l’avant comme ce fut le cas lors de l’Assemblée générale ordinaire de la Fémafoot. L’équipe nationale du Mali est au-dessus de tout. Je serai le premier supporter des Aigles à la Can.  Encore une fois merci. Allez les Aigles »

HADI SACKO :  » Beaucoup de regrets, mais j’ai confiance en l’équipe »

« C’est avec beaucoup de regrets que je dois vous annoncer mon forfait avec la sélection des Aigles du Mali pour cette Can 2019. En effet, je suis blessé au mollet et je ne serai pas remis à 100 % pour pouvoir aider mes coéquipiers. Donc, je dois laisser ma place à un autre, mais je ne manquerai pas d’être le premier supporteur de l’équipe durant ce qui aurait dû être ma première grande compétition avec le Mali. Beaucoup de regrets, mais j’ai confiance en l’équipe. »

Propos recueillis par

Alassane CISSOUMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît