Le projet Breakthrough Action en collaboration avec   le CNIESC a organisé le 23 décembre 2020, une session d’orientation des acteurs médiatiques sur : la communication média en temps de crise, rôle et responsabilité des médias dans le traitement de l’information et leur contribution à la lutte contre les rumeurs et la stigmatisation.

Presidée par Dr Traoré Awa Konaré, cheffe de projet Breakthrough Action, la formation avait pour but d’amener les journalistes à jouer pleinement leur rôle qui est d’inciter la population au respect des mesures barrières afin de minimiser la propagation de la Covid-19 et.   Il faut rappeler que la maladie à coronavirus est l’une des pandémies que le monde n’a jamais connues selon l’OMS, d’où la nécessité d’orienter les hommes de médias sur la communication des risques de crise. Ce renforcement de capacités des journalistes sur la communication des risques permettra ainsi  de communiquer en temps réel des informations crédibles au public au cours des urgences et crises (CRCU) sanitaires comme la Civid-19.

Depuis 2017, le projet Breakthrough Action (BA) accompagne le gouvernement du Mali à mettre en œuvre différents aspects de la communication des risques afin d’accélérer les progrès du pays vers l’application effective du règlement sanitaire internationale (RSI) de l’organisation mondiale de la santé (OMS). Ce projet est financé par l’USAID pour la mise en œuvre de ses programmes de changement social et de comportement.

Ibrahima Ndiaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît