Le Brésil va s’engager, dès la semaine prochaine, dans une nouvelle coopération pour développer la production des biocarburants au Mali. C’est ce qu’a annoncé son ambassadeur Carlos Eduardo de Ribas Guedes, le mercredi 28 juillet, au cours d’une visite de terrain effectuée par le ministre des Mines, de l’Energie et l’Eau, Lamine Seydou Traoré, à l’Agence nationale de Développement des Biocarburants (Anadeb)

Bien qu’elle soit moins polluante, la transition vers les bioénergies n’est pas toujours une réalité dans de nombreux pays d’Afrique de l’ouest, dont le Mali. Présent à la visite des installations pilotes de biocarburants de l’Agence nationale de développement des biocarburants (Anadeb) par le ministre des Mines, de l’Energie et l’Eau, Lamine Seydou Traoré, le mercredi 28 juillet, l’ambassadeur du Brésil au Mali Carlos Eduardo de Ribas Guedes a annoncé la mise en route, dès la semaine prochaine, d’une coopération entre le Mali et son pays dans ce secteur. 

« Le Mali domine la technologie de production des biocarburants. Notre prochaine coopération se portera sur la production à grande échelle au bénéfice des Maliens », a-t-il expliqué. 

Selon M. le ministre des Mines, de l’Energie et l’Eau, cette coopération va permettre au Mali de passer d’une production artisanale à une production industrielle sur l’ensemble du territoire national. 

L’objectif des autorités, poursuit-il, c’est faire du Mali un pionnier en Afrique de l’ouest dans le secteur des biocarburants.

 « Le biocarburant est une alternative à la pollution et la cherté du pétrole qui pèse sur la facture de l’Etat que le Mali développera avec l’accompagnement de nos partenaires comme le Brésil vers une production à grande échevelle…», a fait savoir le ministre Traoré. Il continue et ajoute « que cette transition ne s’arrête pas seulement à biodiesel. Il y a des projets dans en vue notamment la transformation des ordures qui encombre la capitale en énergie électrique… ». 

Le ministre Lamine Seydou Traoré a, auparavant, visité l’unité pilote de distribution de biocarburant, les groupes électrogènes à huile de Jatropha et à biodiesel et le nouveau local de la direction de l’Anadeb. La visite a été guidée par le directeur général de l’Anadeb, Abdoulaye Kaya et le président du conseil d’administration. 

Après un premier passage en octobre 2020, l’hôte a noté satisfaisant l’état d’avancement des recherches en développement des biocarburants réalisées par la nouvelle direction. 

Kadiatou Mouyi Doumbia 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît