L’Union des femmes voilées pour la promotion des valeurs sociétales (Umafev-PVS), a organisé pour la 3ème fois consécutive la journée du Hijab au Carrefour des jeunes sous le thème « Femme voilée et entreprenariat ».

De par la persécution qu’il entraine dans certains de pays occidentaux, le voile ou hijab, fouloir qui couvre la tête de la femme en religion musulmane, est célébrée partout dans le monde le 1er février. Sous l’initiative de Fatoumata Barry, Mme Diarra Adam Koné présidente de l’UMAFEV-PVS, et autres voilées.

Sans se limiter à l’aspect seulement religieux, l’UMAFEV-PVS a inclu la promotion de la couture, l’art et la musique dans leur programme. Pour ce faire, plusieurs ateliers de coutures présentent ce jour en défilé de mode des tenues qu’ils ont cousues. Des prestations de musique « Zikr«  ont agrémenté la journée.

Cette édition du « Hijab day«  au Mali a été placée sous le thème « Femme voilée et entrepreneuriat« . Le thème selon les acteurs, visait à promouvoir l’entreprenariat féminin. Il s’agissait d’expliquer qu’une femme peut bien réussir dans le monde des affaires en portant son voile d’où l’exemple frappant, la marraine Mme Sidibé Awa. Une femme qui a réussi dans les affaires au Mali, selon les organisatrices.

La journée du hijab a été marquée par des défilés de modes, des prestations de musique, une conférence débat sur le hijab, et la femme porteuse de hijab dans le monde des entreprises« J’ai vraiment aimé cette initiative. Très souvent nous, filles voilées sont très mal perçues par les autres. Nous sommes marginalisées. Aujourd’hui nous avons appris beaucoup de chose et surtout nous fûmes encouragées à aller vers l’entreprenariat. Je remercie les organisatrices et de la journée et vivement la prochaine édition« , a martelé Fatoumata Haïdara une des spectatrices à la fin de l’événement

Koureichy Cissé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît