Nul ne naît grand. La grandeur est le fait de l’évolution de la personne humaine. C’est ainsi qu’il ne faut pas avoir de complexes devant toutes grandeurs. Autant certaines sont élogieuses, autant d’autres ne sont aucunement admirables.

En tant qu’héritier de la haute société, il n’est pas impossible de se retrouver au bas de l’échelle si l’on ne parvient pas à maintenir sa position dans les honneurs de l’héritage.

 Le Mali, terre d’empires glorieux et de vaillants guerriers : 

pub

-Empire du Ghana (ou Ouagadou) qui a existé à partir du XIIIe siècle de notre ère et dont le centre se trouve dans l’actuelle zone frontalière entre le Mali et la Mauritanie. Sa prospérité était basée sur le sel et l’or.

-L’empire du Mali (ou le Mandé) succède à l’empire du Ghana fondé au XIe siècle. 

-L’empire Songhaï, qui s’est développé du XVe et XVIe siècle. 

Le Mali, héritier des grands empires, est-il aujourd’hui à la recherche de cette grandeur ancestrale ?

De 1959 à 1968, le Mali était un pays respecté et envié.

Cette grandeur a été bafouée et vendue pendant 50 ans par des apatrides (Hommes politiques et militaires) et des crocodiles citoyens qui ne pensaient qu’à leur avenir.

Des hommes partis de rien ont compris que grâce à la politique, ils pouvaient devenir des héros et ils en ont profité. 

Tandis qu’une personne partie de rien, mais qui à force de visualisation, se voit parmi les grands de ce monde, peut arriver, au terme d’un travail discontinu, à satisfaire ses ambitions et se hisser parmi les grands. 

Vivons donc une existence sans complexe, tout en visant le meilleur pour nous même et parvenir à créer l’admiration parmi les gens de ce monde.

Nous saluons la posture adoptée par le régime des Colonels pour imposer à la communauté internationale le respect du Mali. Pour que cette position perdure, ils doivent apporter leur soutien à la liberté d’expression et au débat  d’idées. 

Personne n’a une vie facile. Le seul fait d’être vivant nous porte immédiatement au plus difficile. Les liens que nous nouons dès la naissance, dès la première brûlure de l’âme au feu du souffle, ces liens sont immédiatement difficiles, inextricables, déchirants. La vie n’est pas chose raisonnable. On ne peut, sauf à se mentir, la disposer devant soi sur plusieurs années comme une chose calme, un dessin d’architecte. La vie n’est rien de prévisible ni d’arrangeant. Elle fond sur nous comme le fera plus tard la mort, elle est affaire de désir et le désir nous voue au déchirant et au contradictoire. Ton génie est de t’accommoder une fois pour toute de tes contradictions, de ne rien gaspiller de tes forces à réduire ce qui ne peut l’être, ton génie est d’avancer dans la déchirure, ton génie c’est de traiter avec l’amour sans intermédiaire, d’égal à égal, et tant pis pour le reste. D’ailleurs quel reste ? »

Selon W.S « N’ayez pas peur de la grandeur. Certains naissent grands, certains atteignent la grandeur et d’autres sont poussés par la grandeur. » W.S

Mohamed Abdellahi Elkhalil 

Spécialiste des questions sociales et sécuritaire du Sahel 

Président Fondateur du Réseau d’Assistance et de Deradicalisation au Mali (RADEM)

pub

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît