Le président du Conseil de la Sécurité des Nations unies, pour ce mois d’octobre, son excellence Martin Kimani l’ambassadeur du Kenya au Conseil permanent des Nations unies, et ses homologues français, Nicolas Dérivière et Abdou Abbary du Niger à la tête d’une délégation ont effectué une visite au Mali ce week-end. Après s’être rendue auprès des autorités politiques et rencontré certaines organisations civiles, la délégation a sanctionné sa visite par une conférence de presse au siège de la Munisma.

Le Conseil de Sécurité des Nations unies, à travers son président Martin Kimani, a tout d’abord réitéré son soutien au Mali et à son gouvernement pour la situation politico-sécuritaire que traverse le pays. De même, le conseil a expliqué qu’il soutient le Mali dans ses différentes reformes que le gouvernement envisage d’entamer. Par contre, le président du conseil a souligné et rappelé leur attachement au respect du délai de la transition qui doit finir par l’organisation des élections.

Tout en ayant reconnu qu’à l’impossible nul est tenu, le Conseil de Sécurité des Nations unies a avancé qu’il soutiendrait la décision de la Cédéao au cas où les autorités de la transition prorogeraient la transition au-delà du délai. « La Cédéao est l’organisation la plus proche. Nous ne ferons qu’appuyer cette dernière dans toutes ses décisions. Après l’Union africaine bien sûr », a martelé Nicolas Dérivière de la France auprès du Conseil.

Sur la négociation avec les Djihadistes, le Conseil de Sécurité a souhaité que le régime coercitif élaboré par les Nations unies à l’endroit les groupes terroristes qui opèrent au Mali soit gardé contre la volonté malienne de dialoguer avec eux. Pour le Conseil, le Mali est un verrou de la lutte contre le terrorisme dans le Sahel et une victoire malienne contre cet ordre terroriste, est une victoire du Sahel contre le terrorisme. Cette visite, une première au Mali est une visite de solidarité pour la Mali et pour le Sahel pour le Conseil de Sécurité des Nations unies.

Koureichy Cissé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît