Vraie marionnette caractérisée par la deloyauté auprès de l’ancien président de la République IBK, Ismaël Sacko est un vrai arriviste qui a par moment en venir aux mains sur la personne d’un ancien secrétaire général adjoint de la présidence pour la simple raison que ce dernier voulait rationaliser le budget de la DAF de la présidence en diminuant les quotas en tickets de carburant et d’autres privilèges ne relevant pas d’un droit professionnel. Son parti n’a jamais su mobiliser même une mouche pour aider celui qui lui avait placé sa confiance politique en le nommant comme son chargé de mission. Il voulait s’accrocher à ce même poste auprès de Assimi Goïta, mais finalement le temps a donné raison raison à ce dernier qui a abrogé simplement son décret de nomination.

Ismaël Sacko maintenant telle une des marionnettes des mains invisibles et un ennemi du Mali sur rfi ce matin disait qu’il faille que la CEDEAO se montre plus ferme, vis-à-vis du Mali .f
Franchement ça fait mal et ça fait mal.

Ismaël Sacko penserait il qu’un éventuel durcissement de la situation laisserait indemne leurs familles. Penserait il que la CEDEAO et la France devraient prendre sa famille et leurs complices en charge pendant ce temps. Franchement il est tombé très bas et à présent ils sont très nombreux des genres Ismaël Sacko autour de Assimi Goïta et continuent à faire le serpent avec lui. 

Ismaël Sacko et ses complices doivent savoir que toutes les décisions républicaines doivent ne doivent pas venir d’autorités autres que celles réellement concernées.

Mais je comprends aussi. Ce sont des gens qui pensent que leur temps est arrivé. Franchement, le pays est devenu totalement méconnaissable avec beaucoup de Ismaël Sacko et d’autres du même genre tapis encore dans l’ombre de Assimi Goïta. Cela est simplement navrant que d’être si soniques jusqu’à sacrifier l’intérêt général à l’autel de l’intérêt personnel comme si l’on pouvait être quelqu’un sans passer par ce pays qui vous tout donné. 

Toutes leurs agitations
actuelles sont liées à la volonté réelle du pouvoir actuel de faire la lumière sur les détournements à la pelle sous les régimes passés. Toute chose qui ne laisse personne hors de prison.

A qui la prochaine sortie après Ismaël Sacko quand tout bon citoyen doit plaider auprès de la CEDEAO pour ne pas sanctionner les braves et pauvres populations maliennes qui souffrent encore sous les ordures de la mauvaise gouvernance des gens genre Ismaël Sacko. 

Fanta Sissoko Kayes medine

(Correspondance particulière)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît