Face aux rumeurs de prorogation de la transition, la réaction des responsables des partis politiques ne s’est pas fait attendre. Ils se sont constitués en bloc pour afficher leur attachement au respect scrupuleux de la période de la transition et donc de la date retenue pour les prochaines élections générales.

Dans une déclaration en date du lundi 26 juillet 2021, ils demandent aux autorités de la transition de confirmer leur engagement à respecter les échéances par la publication d’un chronogramme détaillé de tâches allant dans ce sens et par l’abandon de tout projet susceptible de mettre en cause ce délai.

Ils expriment leur souhait d’accompagner utilement la transition politique en cours jusqu’à son terme convenu dans la charte librement consentie par le peuple à la suite des concertations nationales de septembre 2020. Le groupement de plus de 40 partis politiques et associations réitère sa disponibilité à participer à toutes les initiatives de la transition pour asseoir une grande inclusivité dans la conduite des affaires publiques. Soutenir les initiatives visant à instaurer et renforcer la cohésion sociale, la stabilité et la sécurité du pays.

Toutefois, il estime que la sortie durable de crise de notre pays suppose la conduite d’actions qui ne peut être toutes envisagées pendant la seule période de la transition. Il se dit convaincu que le prochain pouvoir, issu des élections générales de fin de transition, devra impérativement travailler dans un esprit de rassemblement et d’inclusivité et conduire de profondes réformes.

Ibrahima Ndiaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît