En une année, la société des Brasseries du Mali (Bramali-SA) a investi plusieurs centaines de millions de F CFA dans le social. Ce geste a boosté le développement et le bien-être à Sénou et à Banankoro, où son usine est implantée. Heureux, les chefs coutumiers et administratives ont témoigné leur reconnaissance à l’entreprise pour la mise en œuvre de cette politique, samedi 5 octobre 2019 au cours d’une journée de visite.

De l’emploi, un pont, une adduction d’eau potable, des fournitures scolaires et des vivres pour les enfants démunis, des matériels bureautiques pour le cap et le Cscom de Sénou, etc. Bramali-SA fait tout pour rendre la vie agréable aux populations de Sénou et de Banankoro, ses premiers voisins.

Lancée officiellement en mai 2018, la nouvelle politique RSE de Bramali est sur une bonne voie. L’impact est déjà visible sur le terrain. Samedi, en la faveur d’une journée de visite, une vingtaine de journalistes et de responsables politiques, coutumiers, associatifs et culturels des deux quartiers ont pu échanger avec les cadres de la société. Ils ont également visité l’usine et les infrastructures financées par l’entreprise.

[A LIRE] RSE: REMISE D’UN PONT A PROXIMITE DE BRAMALI

[A LIRE] Bramali fait un don de moustiquaires aux orphelinats

Au cours de la rencontre, Mamadou Diallo, directeur des ressources humaines de Bramali, a rappelé les valeurs de la société : qualité, performance, collaboration, responsabilité, fierté et respect. Selon lui, c’est cet engagement qui a amené la société a mettre en place cette politique de responsabilité sociétale et environnementale.

Tout pour un développement local harmonieux

“Notre démarche RSE se focalise sur quatre piliers clés d’une grande importance pour l’avenir de l’entreprise : protéger les ressources vitales, réduire les consommations énergétiques, promouvoir la prospérité dans la communauté et promouvoir la santé et la sécurité”, explique M. N’Diaye.

“Notre environnement commence avant tout par notre usine et nos méthodes de travail. C’est pourquoi nous avons beaucoup travaillé en tant qu’équipe unie et soudée et obtenu les certifications ISO 9001. D’autres certifications sont en cours. Mais, notre environnement s’étend aussi à nos voisins, nos partenaires et à la population au sens plus large”, indique-t-il. “C’est pourquoi nous avons instauré une rencontre semestrielle avec la société civile. Nous faisons tout pour rendre la vie agréable ici”, a-t-il précisé.

[A LIRE] BRAMALI SOUTIENT LA CREATION D’EMPLOI !

“Ce cadre nous a permis d’être au cœur des activités de Bramali. Nous sommes content de toutes les réalisations au profit de nos populations”, affirme Oumar Sangaré, chef du secteur de Banankoro. Comme lui, le représentant de la jeunesse de Sénou et son homologue de Banankoro ont aussi salué les efforts de Bramali dans le cadre de la RSE.

Le maire délégué de Sénou, Mariam Traoré, Hassane Guindo, manager du Village SOS Sanankoroba, ont également profité de l’occasion pour reconnaitre le mérite de Bramali dans la mise en œuvre de sa politique RSE.

Une stratégie environnementale innovante

En plus de son appui à la population, Bramali a considérablement réduit sa consommation énergétique, liée aux activités de production. Au niveau de l’usine, l’entreprise a remplacé certaines machines par des modèles plus économiques, en mettant en place des procédures et plans d’action et contrôle régulier pour sa consommation énergétique. “ Le processus n’est pas encore arrivée à termes. Nous avons prévu d’équiper notre usine d’un toit solaire qui va nous permettre une réduction d’énergie supplémentaire de 10 à 15 %”, promet le directeur technique, Carlos Louriero, qui a conduit une visite guidée de l’usine avec les participants.

Pour faire mieux, les responsables de l’entreprise veulent redoubler d’efforts.  “Nous voulons dépasser l’investissement déjà effectué pour atteindre d’autres résultats. La population est au cœur de notre vision et nous allons tout mettre en œuvre pour répondre favorablement à leurs doléances”, insiste M. Diallo.

Sory I. Konaté

30minutes.net

5 octobre 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît