La communauté des blogueurs du Mali (Doniblog) et la plateforme Benbéré en partenariat avec l’ONG Open Society initiative for West africa (Osiwa) ont organisé une campagne de sensibilisation sur les priorités de la transition au Mali pendant 1 mois. Le coordinateur principal de la Plateforme Benbéré, Abdoulaye Guindo et le financier de la plateforme, Amadou Konaré, étaient face à la presse pour une restitution bilancielle.

Financé par Osiwa à hauteur de 27 millions de F CFA, soit 50 000 dollars, la campagne de sensibilisation sur les priorités de la transition pilotée par Doniblog et Benbéré, a duré une année. Elle a été menée dans 4 régions (Mopti, Gao, Tombouctou et Kayes) et dans le district de Bamako. La campagne consistait à organiser des débats inter-actionnaires entre les citoyens et les dirigeants des différentes régions notamment les gouverneurs, les préfets, les maires et les responsables politiques.

Les débats étaient axés sur les priorités à assigner à la transition. Les citoyens donnaient leur avis et les organisateurs faisaient intervenir des experts pour répondre aux préoccupations. Selon le coordinateur de Benbéré, Abdoulaye Guindo, les priorités étaient surtout le retour de la paix et la sécurité, le retour de l’Etat et des services sociaux de base dans les zones, l’organisation des élections crédibles et transparentes par la création d’un organe  unique, les réformes politiques et institutionnelles, etc.

Selon M. Guindo, les débats étaient filmés et diffusés sur les réseaux sociaux et la plateforme Benbéré. « Nous avons pu atteindre 2 175 000 individus à travers ces réseaux en comptabilisant les commentaires et le nombre de lecture des vidéos diffusées pendant la campagne », assure M. Guindo. Grâce à ces résultats, informe M. Guindo, Doniblog a été contacté par des partenaires pour la mise en place d’un observatoire électoral.

 « Nous voulons entamer un projet de formation d’au moins 500 journalistes sur les institutions de la République, leur rôle et importance », a annoncé Abdoulaye Guindo.

Koureichy Cissé 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît