Partageant presque la même vision pour un monde où il fait bon vivre, l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest, Unité Universitaire à Bamako (UCAO-UUBA) et l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Beye de Bamako (EMP-ABB) ont signé une convention de partenariat le mardi 2 mars 2021. Le partenariat vise à promouvoir la recherche scientifique et l’éducation dans la culture de la paix.

Cette cérémonie de signature était placée sous le haut-patronage du Cardinal Jean Zerbo, Archevêque et Vice-grand Chancelier de l’UCAO-UUBa ainsi que du Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Pr Amadou KEÏTA. Elle a eu lieu dans l’enceinte de l’EMP-ABB. L’objectif de la convention entre les deux établissements est de promouvoir la recherche scientifique et la formation au bénéfice d’un monde paisible. C’est ainsi que dira, l’Abbé Clément Lonah que cette convention avec l’Ecole de Maintien de la Paix constitue un rayonnement ouest-africain et mondial. « L’UCAO de Bamako trouve un partenaire idéal pour réaliser ses ambitions en Afrique de l’ouest, à savoir l’excellence dans la formation scientifique et humaine, l’intégration sous régionale en permettant la mobilité des étudiants et professeurs dans l’espace de l’Afrique de l’ouest, et la mutualisation de compétences en regroupant les savants dans un espace universitaire pour donner un enseignement de qualité », a fait savoir le président de l’UCAO-UUBa.

Quant au directeur général de l’EMP-ABB, il n’a pas manqué de rappeler la vision commune entre les deux établissements pour la culture de la paix. « Nous avons tous à cœur de partager, de former et d’éduquer des hommes et des femmes qui, nous l’espérons, serviront d’exemples, et prôneront toujours la paix au lieu de la violence, l’échange au lieu de la contrainte et la lumière en lieu et place des ténèbres qui malheureusement accompagnent trop souvent l’ignorance », a indiqué le colonel Souleymane Sangaré avant d’ajouter que la paix favorise le rayonnement de la science et que la science s’épanouit dans un climat de paix. « Les deux Institutions, l’Ecole de Maintien de la Paix et l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest, conjuguant les efforts ensemble, pourront apporter une grande richesse à notre Sous-Région et à l’Afrique entière en quête de paix », a-t-il conclu.

Alassane CISSOUMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît