A son premier contact avec les administrateurs de l’ORTM hier lundi, le ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions, Porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré  est revenu sur la nécessité d’améliorer l’offre de service de l’office afin de faire face à cette « guerre de l’information ». Nous vous proposons une partie de ce discours de passage de son discours.

« Il semble évident à tous, que l’ORTM doit changer de paradigme dans le nouveau contexte de pluralité concurrentielle que nous vivons, caractérisé par l’ouverture des ondes et des images dans notre pays, où selon les statistiques récentes, nous enregistrons aujourd’hui plus d’une vingtaine de télévisions privées et près de 400 radions, qui vont des chaines généralistes, aux chaines plus ou moins spécialistes ou confessionnelles.

Nous devons donc gagner avec l’image et le son, cette guerre de l’information, en appui à la guerre militaire menée sur le terrain pas nos forces de sécurité pour gagner définitivement la paix  dans notre paix ».

K. M. D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît