Pour la 5e édition de son tournoi interclubs de basket, l’Association pour la promotion du sport et de la culture scolaire et universitaire (APSCSU) a opté pour le thème : “Paix et cohésion sociale”. Une initiative qui, selon Mme Konaté Mariam Sidibé, présidente de l’association, a pour objectif de soutenir les familles déplacées du Centre.

30minutes.net : Qu’est-ce qui a motivé le choix du thème : “Paix et cohésion sociale” ?

Mme Konaté Mariam Sidibé :Nous voulons que les victimes du Centre, déplacées à Bamako, oublient un peu les difficultés quotidiennes. Elles méritent aussi de vivre heureux, dans la joie et d’être soutenues. La compétition a débuté il y a de cela deux mois. Elle regroupe 32 équipes (Filles et garçons) reparties entre 16 centres. La finale est prévue pour demain samedi 20 juillet 2019.

30minutes.net : Vous êtes déjà à votre 5e participation. Le bilan ?

Mme Konaté : Oui cette année est notre 5e édition. Chaque année, nous organisons des compétitions de football et de basket-ball par rapport au thème d’actualité. Et nous sommes contents de l’impact positif sur le développement des sports dans la Commune VI et au Mali.

30minutes.net : Etes-vous sponsorisez ?

Mme Konaté :Nous organisons nos compétitions avec nos propres moyens. Nous bénéficions seulement de l’accompagnement de nos parents, amis et de la société Ouma. Notre association n’a pas encore de sponsor officiel ou un grand mécène. Nous finançons ces activités par amour du sport et pour soutenir nos compatriotes.

30minutes : La Finale est prévue pour demain samedi. Ou en sommes-nous avec les préparatifs ?

Mme Konaté :Pour la finale, nous avons prévu des sketchs et des poèmes qui seront présentés par les sportifs pour montrer aux gens qu’il n’y a pas de conflits entre Peuls et Dogons. A travers cette activité, nous comptons aussi montrer leur situation avant le début du conflit et leur situation actuelle. En plus, il y aura des chorégraphies sur nos chansons traditionnelles et une remise de dons aux victimes.

30minutes.net : Avez-vous un appel à lancer ?

Mme Konaté : J’invite tous les amis du sport à nous accompagner dans cette activité. Aussi, je lance un cri de cœur à toutes les personnes de bonnes volontés à soutenir les déplacées du Centre. Il faut qu’elles sachent, à travers notre comportement et nos soutiens, qu’elles ne sont pas seules. Que nous partageons leurs peines.

Propos recueillis par

Hamady Sow (Stagiaire)

30minutes.net

19 juillet 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît