12 ans après son départ du gouvernement, Oumar Hamadoun Dicko revient dans le gouvernement formé le 5 mai dernier par Dr Boubou Cissé pour apporter son expérience et son expertise acquises comme ministre du dialogue social, du travail et de la fonction publique.  Enseignant, homme politique, spécialiste des sciences politiques et de droit international, Oumar Hamadoun Dicko apprend très tôt la politique avec son défunt père, Hamadoun Dicko, un des fondateurs du Parti soudanais progressiste. A titre de rappel Feu Hamadoun Dicko, fidèle compagnon de Fily Dabo Sissoko, a été arrêté en 1962 et assassiné en 1964 à Toudéni Il devient président du parti sous la dénomination du Parti pour la solidarité et le progrès en 1996. Cet universitaire diplômé de l’université de Laval et au Canada fut enseignant, chercheur et consultant international de 1975 à 1997 où il a offert ses services à la Côte-d’Ivoire, au Canada puis au Mali à l’Ecole nationale d’administration(ENA) à partir de 1993. En 1997, il devient le représentant de Formacan, un bureau d’études spécialisé dans la formation professionnelle. En 2002 à 2004, il est nommé ministre –délégué auprès du ministre des affaires étrangères, chargé des maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine (2002-2004) puis ministre des maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine de 2004 à 2007. En 2010, le président du PSP fut nommé président de la commission du cinquantenaire par le président Amadou Toumani Touré.  Au vu de son brillant parcours et de ses expériences acquises un peu partout dans le monde, Oumar Hamadoun Dicko aura la lourde tâche de faire face à la demande sociale de plusieurs syndicats de tout bord.

Sadou Bocoum

L’Indicateur du renouveau du 07 mai 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît