Le candidat du Mouvement Mali Kanu (MMK), Modibo Koné a animé un meeting le week-end dernier à Sikasso. S’il est élu, il promet 40 000 emplois en une année dans cette localité, 2e zone la plus peuplée du Mali après le district de Bamako.

La campagne présidentielle bat son plein. Les candidats parcourent le Mali pour aller à la conquête des électeurs. Si certains tentent de conquérir le cœur des indécis par des promesses « irréalistes et irréalisables », Modibo Koné, le candidat du MMK, a opté pour le pragmatisme. Oui, son programme est réalisable s’il arrive à Koulouba. Rien que dans la région de Sikasso, il promet en une année 40 000 emplois. C’est loin d’être utopique.

Zone aurifère, la région regorge d’immenses richesses sur le plan agricole ; le développement de l’industrie y est assez facile. Selon l’expert de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), le développement de la région de Sikasso et l’avenir du Mali se trouvent dans le domaine de l’agriculture.

pub

Dans un stade Babemba Traoré inondé par ses milliers de partisans, le sexagénaire a expliqué comment il compte réaliser sa promesse. « Une fois président de la République, nous allons créer une filaterie et 40 000 emplois en une année pour améliorer la production cotonnière dans la zone et les conditions de vie des Sikassois en général », dit-il. En plus, il compte promouvoir l’éducation dans la région à travers l’ouverture de deux universités publiques avant la fin de son premier quinquennat. Le nombre de lycées publics sera renforcé avec la construction de quatre établissements. Ce n’est pas tout. Sur les autres volets de développement, il prévoit 50 kilomètres de goudron, deux échangeurs multiples et des magasins frigorifiques.

Pour atteindre ces objectifs, il doit d’abord accéder à Koulouba. Pour ce faire, il invite la population de Sikasso à retirer les cartes d’électeur et voter le 29 juillet prochain.

Paul Ismaël Boro, directeur de campagne de M. Koné, a par ailleurs animé un point de presse pour faire le bilan à mi-parcours de la campagne de leur candidat. « Nous avons lancé notre campagne à Ségou, région natale du candidat. Puis, nous avons sillonné cette région avant d’aller à Mopti », a rappelé M. Boro avant de commenter les mérites de leur candidat qui, selon lui, « est l’idéal pour un Mali nouveau ». Car, précisera-t-il, « il est proche de la population et connaît leurs préoccupations ».  

Le meeting du MMK à Sikasso a enregistré la présence de plusieurs personnalités venues de tous les coins de la Cité de Kénédougou. Des artistes de grande renommée du terroir et du Mali y ont aussi participé. Il s’agit de Néba Solo, Kady Bakayoko ou encore Mamadou Dembélé dit Dabara.

Hamissa Konaté

envoyé spécial à Sikasso

30 minutes.net

15 juillet 2018

pub

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît