Auteur de 3 buts en 5 matches du Championnat D2 du Maroc, 
Dahirou Coulibaly s’active pour défendre les couleurs du Mali. Le puissant attaquant de l’Olympique Dcheira a exprimé son souhait de rejoindre l’Equipe nationale junior du Mali, en vue de la CAN U20, prévue en 2019, au Niger.     

Né le 27 septembre 2000, à Ténenkou (dans la région de Mopti), Dahirou Coulibaly est un jeune attaquant malien qui évolue dans le championnat D2 marocain avec l’Olympic Dcheira.

Comme la plupart des joueurs maliens, Dahirou Coulibaly commence à jouer au football dès son jeune âge dans son quartier natal d’Ouro Boubou, où il participe à plusieurs tournois de masse.

pub

Mais celui qu’on surnomme ‘’Ronaldo’’, référence au phénoménal joueur Brésilien Ronaldo Luis Nazário de Lima, s’est véritablement révélé  en 2012, au Centre de Formation du Djoliba AC de Bamako.  Avant de rejoindre, trois ans plus tard, l’un des plus grands centres de formation d’Afrique, le Fus de Rabat, « c’est grâce à mon oncle, le Professeur Tiémoko Sangaré (actuel ministre de la Défense et des Anciens combattants) que j’ai pu intégrer le centre de Fus », a-t-il confié.      

Réputé être un buteur fin, le natif de Ténenkou se distingue surtout par sa polyvalence et par sa capacité à marquer dans des positions difficiles. Des qualités qui lui ont valu récemment un contrat professionnel avec l’Olympique Dcheira, « Dahirou peut jouer à n’importe quel poste de l’attaque. Il a vraiment du sang froid devant les buts et une bonne course de vitesse pour devenir un attaquant complet. Le plus important est qu’il travaille bien et il est sérieux. Il a joué 5 matches avec nous et a marqué 3 buts », rapporte son entraineur, Abdelkrim Jinani.

En tout cas, Dahirou Coulibaly,  fan du club mythique du Real Madrid, ambitionne pour le futur de beaucoup progresser afin de jouer dans un grand club européen et de décrocher le ballon d’or européen. Mais pour le moment, son souhait est de défendre les couleurs nationales du pays, « je suis disposé  à intégrer l’Equipe nationale junior du Mali. Le reste des démarches va dépendre des responsables du football malien », a déclaré le joueur de 18 ans.

Joint par nos soins, le sélectionneur national des Aiglons du Mali, Mamoutou Kané dit Mourlé, est déjà au parfum des prouesses de l’attaquant de l’Olympique Dcheira, « c’est un petit que nous suivons de prés. Nous échangeons régulièrement avec lui et son club pour voir comment on peut le faire venir dans le groupe», a-t-il révélé.

Sory Ibrahima Coulibaly

L’Indépendant du 12 octobre 2018

pub

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît