Une vaste campagne d’urgence pour débarrasser la capitale malienne de ses ordures a été lancée ce vendredi, à Bamako. Cette activité qui concerne aussi le curage des collecteurs d’eaux usées a débuté en Commune VI sous la présidence du ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Housseini A. Guindo.

Il s’agit de nettoyer tous les sites de collecte d’ordures qui existent dans la ville de Bamako et de curer les caniveaux. La première étape concerne les grands dépotoirs et l’opération s’étendra sur toute les zones de la capitale.  

Cette opération est entièrement financée par le gouvernement malien à hauteur de 275 millions de F CFA. « L’objectif est de désobstruer les grands collecteurs et d’assainir la capitale », explique le MEADD, Housseini A. Guindo. Selon lui, il s’agira surtout de libérer les passages de l’eau afin de minimiser les risques d’inondations comme les évènements malheureux survenus jeudi 16 mai 2019, ayant causé la mort de 16 personnes, selon le communiqué officiel du gouvernement.   

Pour la réussite de l’opération, le gouvernement travaille en synergie avec les collectivités et les autorités coutumières et religieuses. « Nous allons aussi multiplier les campagnes de sensibilisation de la population », indique le ministre Guindo, promettant que des actions urgentes seront bientôt entreprises pour déguerpir les maisons construites de manières anarchiques dans les collecteurs naturels.

Le ministre Housseini A. Guindo avec le chef de quartier de Yirimadio.

« Les propriétaires des maisons cassées seront dédommagés. Mais, ils doivent déjà s’y préparer afin de faciliter le travail, car c’est l’intérêt publique qui restera notre priorité », a-t-il ajouté.

Sur un autre volet, le ministre annonce l’aménagement des collecteurs grâce au soutien de la Coopération allemande. Aussi, il sollicite l’appui et l’accompagnement de toutes les bonnes volontés afin d’aider le gouvernement dans l’assainissement de la ville de Bamako.

En attendant l’aboutissement de cette campagne urgente, les rues de la capitale vont devoir garder leurs visages insalubres.

S. I. K.

30minutes.net

17 mai 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît