Lancée en janvier dernier, la Plateforme, qui se fixe comme principal objectif de soutenir les initiatives du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, regroupe déjà l’ensemble des groupements, associations et organisations ayant soutenu le candidat IBK à la dernière élection présidentielle.

Veiller, communiquer, sensibiliser et appuyer directement les actions du président IBK et son gouvernement tout au long du quinquennat ; c’est l’ambition du mouvement « Défendons le Mali ». Cette Plateforme, ayant  comme slogan: « ANW TA YÉ MALI KO YÉ », regroupe aussi des dissidents de l’opposition dont une partie du mouvement « Ante A bana ».

Elle a pour objectif de mettre en synergie les compétences des uns et des autres dans une perspective de développement autour des actions du président, de faire comprendre au peuple malien que l’ambition présidentielle est de relever les défis au plan sécuritaire, alimentaire et nutritionnel, etc.

Mercredi, la coordination, présidée par Mme Sidibé Fatoumata Sacko, chargée de conduire la Plateforme, a été présentée au cours d’un meeting tenu au Mémorial Modibo Keita.
Devant des milliers de partisans, la présidente a rappelé l’engagement des sympathisants qui a permis la réélection d’IBK à la magistrature suprême de l’Etat.

«Il y a un an, de nombreux mouvements se sont mis en ordre de bataille pour transformer le rêve d’un deuxième mandat en une réalité vivante. Personne ne s’est compté pour réaliser cet objectif. Que de jours pleins et de nuits blanches ! Que de démarches çà et là et partout où il est important d’apporter le message du président IBK. Ni l’hostilité ni les médisances n’ont entamé notre détermination à faire réélire notre champion. Avec la conviction qu’il n’y a pas d’autre alternative à l’élection en démocratie, nous avons poursuivi le travail contre vents et marées », a-t-elle rappelé, précisant qu’une fois réélu, le président a désormais besoins, certes de l’armée, mais aussi « d’une union sacrée entre nous, un dialogue franc entre nous, une sincérité entre nous ». D’où l’initiative de lancer la Plateforme « Défendons le Mali » qui se veut un vecteur de ce message d’union pour soutenir le président de la République et le Mali. 

A la cérémonie de lancement, il y avait l’honorable Karim Keita, des leaders influents de la jeunesse malienne et des représentants d’associations de femmes et de jeunes.

Sory I. Konaté

30minutes.net

21 février 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît