En cessation d’activités suite à la pandémie de COVID-19, la Fédération Malienne de Golf (FMG) a repris ses activités ce dimanche 06 août. Selon la présidente, Mme Sanglier Niagalé Mariam Diané, la FMG est heureuse d’accueillir ses jeunes golfeurs après une pose oblongue.     

Depuis la création de la FMG en 2014, elle a réalisé diverses actions bénéfiques pour la discipline à savoir la représentation du golf malien aux instances internationales notamment la confédération Africaine de Golf, la Fédération International de Golf, l’African Golf Tour (AGT).

« AGT a été au Mali en 2018 et 2019 lors de nos deux grandes journées portes ouvertes au Centre aéré de la BCEAO à Sotuba où on a procédé à l’initiation des jeunes sportifs et scolaires au golf. Environs 150 jeunes ont été initiés au golf. Également les venues de deux Pro-internationaux de golf pour des formations à l’INJS au golf qui ont été couronnées par la délibération des attestations aux participants. » a rappelé Mme Sanglier.

Au cours de l’évènement, la présidente de la FMG, Mme Sanglier a salué l’engagement de son équipe et ses collaborateurs pour le renforcement du golf au Mali. « Je vous remercie de votre présence ce matin à l’Institut National de la Jeunesse et des Sport (INJS). Je ne peux qu’être heureuse pour cette reprise et bravoure à nos golfeurs et le professeur de golf qui les encadre. Également la présence forte de la jeunesse sportive scolaire de la Commune VI (Niamakoro, Yirimadjo, Faladiè, Banakabougou) est appréciée par la FMG. Les efforts et des soutiens du département des sports et le Comité National Olympique du Mali sont à féliciter, qui depuis le début nous accompagne pour le développement et la promotion du golf malien », a-t-elle ajouté.

« A partir d’aujourd’hui il aura une initiation gratuite pour tous les maliennes et maliens. Tous les jeunes sont conviés à venir, pour découvrir le jeu du golf en tant qu’amateur. Les motivations restent l’amélioration des séances d’entraînements de l’équipe nationale qui est un facteur clé indispensable pour la progression du golf malien, niveau amateur et professionnel. Nos principaux objectifs sont d’amener l’équipe nationale au plus haut niveau et de représenter le Mali à des compétitions nationales et internationales et aussi toutes autres questions liées à l’environnement car le golf est le seul sport qui va de pair avec l’environnement. Nos partenaires sont dans l’attente de l’autorisation du département des sports pour nous aider à réaliser ce parcours de golf tant attendu à Kabala. Pour terminer je vous annonce la toute première édition du championnat national prévue en décembre dans la région de Koulikoro à Salla. » a dit Mme Sanglier.

Mohamed Doumbia

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît