Le Mali assure cette année, la présidence de l’Ohada. Le Président en exercice de la conférence des chefs et de gouvernement de l’Ohada, Bah N’Daw, a jeté un regard rétrospectif sur les chantiers.

Avec à son actif 10 Actes uniformes déjà entrés en vigueur dans les États parties, le droit Ohada veille à l’amélioration de l’environnement juridique des entreprises et assurer l’intégration économique des Etats membres. Pour son Secrétaire permanent, Pr. Emmuel Sibidi Darankoum, l’organisation met aujourd’hui à la disposition de ses 17 Etats membres « des instruments juridiques performants, modernes et accessibles pour faciliter les échanges commerciaux, attirer les investissements et assurer la promotion de l’arbitrage, de la médiation comme nouvel instrument de règlement des différends commerciaux et d’investissement ».

« L’Afrique peut être légitimement fière de son modèle d’intégration juridique dont l’attractivité est désormais établie bien au-delà des frontières du continent », s’est félicité le président en exercice de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Ohada, Bah N’Daw. Le Président de la Transition rappellera qu’il est « de notre responsabilité de pérenniser ce précieux outil désormais incontournable ». Pour ce faire, il convient, selon le Président N’Daw, de capitaliser les importants progrès enregistrés en termes de gouvernance, pour mériter la confiance de nos partenaires.

pub

Le Président de la Transition, Bah N’Daw, a renouvelé l’attachement de son pays à la commune organisation, qu’il qualifie « d’un instrument de promotion de l’unité africaine des pays membres ». « La présence assidue ainsi que l’acquittement régulier de ses devoirs attestent cela », a fait savoir le Président Bah N’Daw.

L’Ohada rassemble à ce jour 17 pays que sont : le Mali, le Niger, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, les Comores, le Congo, le Congo R.D., le Gabon, la Guinée, la Guinée Bissau, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine, le Tchad et le Togo.

Kadiatou Mouyi Doumbia

pub

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît