Du 22 au 25 mars, les responsables (directeurs généraux, directeurs de services et d’informations) des services de prévoyances sociales des 17 pays membres de la zone Conférence-interafricaine de prévoyances sociales (Cipres), vont s’atteler sur la validation du projet de mutualisation des moyens informatiques pour les Organismes des prévoyances sociale (OPS). Le but est de mettre en place un système unique d’informations pour tous les OPS dans la zone Cipres. 

Le séminaire par vidéo conférence s’est ouvert hier au siège de la Caisse malienne de la sécurité sociale (CMSS), sous la présidence du Ségal du ministère de la Santé, Aly Diop, en présence du Secrétaire exécutif de la Cipres, et la directrice de la CMSS, Mme Diéminatou Sangaré.

Dans leur exercice du service de prévoyance dans le traitement de données et d’informations, les organismes de prévoyances sociales (OPS), travaillent tous les jours à améliorer et moderniser leur système informatique. Ce projet vise à convenir sur un système unique et à le mutualiser dans la zone Cipres composée de 17 pays africains avec le Madagascar. 

Cette initiative de mutualisation des moyens informatiques des OPS de la zone Cipres a été prise en 2012 à Grand Bassam en Côte d’ivoire, lors d’un séminaire avec les OPS. Il s’agirait, selon le directeur du système informatique de la CMSS, Idrissa N’diaye de voir la mise en place d’un système unique de gestion informatique. « Dans la zone, nous traitons les mêmes informations, si nous avons un même système d’information, cela va faciliter beaucoup de choses dans le traitement de données et dans la gestion du personnel », a expliqué M. Ndiaye. 

Cette mutualisation serait aussi un coup pour l’intégration africaine. A en croire le directeur du système informatique, « moi en tant que directeur de système informatique (DSI), je pourrais aller travailler partout dans la zone Cipres car nous aurons le même système informatique.

Pour aboutir à cette mutualisation, les différents directeurs d’informatiques des OPS de la zone Cipres, ont depuis un certain moment travaillé à convenir sur les meilleurs systèmes parmi les différents systèmes dans les OPS. Ils les ont rassemblés et ont fait le document. Le séminaire qui regroupera les différents pays membres de la Cipres par vidéo conférence, va valider le document et après le mettre en œuvre. S’il est validé, selon le Ségal Aly Diop, ce document serait une référence communautaire en matière de système d’formation. Et l’Etat malien, à ses dires, mettra tout en exergue pour accompagner la mise en œuvre du projet.

Pendant les 3 jours, le projet de document déjà disponible va être amandé et validé en présence de tous les responsables des structures des pays de la Zone Cipres par vidéo conférence. Les attentes sont entre autres, les orientations, les domaines fondamentaux et les techniques à appliquer, selon les observations de la directrice de la CMSS, Mme Mme Diéminatou Sangaré. Le système unique va résoudre en grand nombre les grandes difficultés auxquelles les caisses se trouvent confrontées tous les jours.

Koureichy Cissé

Mali Tribune du 23 Mars 2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît