Makan Fily Dabo, fraichement nommé Ministre des Transports et des Infrastructures par le Premier Ministre de la transition. Makan Fily grâce à ses nombreuses expériences et sa modestie, rejoins le bateau des hommes et femmes qui doivent mener à bien la transition.

Qui est Makan Fily Dabo, l’homme qui a désormais la lourde tâche des Transports et des Infrastructures ?

Né en un beau jour du mois de février 1960 à Gounfa dans le cercle de Bafoulabé, Makan Fily Dabo est, selon ses intimes timides, travailleurs, intelligent et modeste. Marié et papa de 5 enfants, il a plusieurs fois été décorés pour ses exploits. Il est Médaillé du Mérite National avec Effige Abeille en juin 1999, Chevalier de l’Ordre National en janvier 2011 et Officier de l’Ordre National en décembre 2017.

Son Parcours

Un homme avec un parcours irréprochable, Makan Fily après l’obtention de son Baccalauréat 2ème Partie en 1982, en Sciences Biologiques au Lycée Dougoukolo KONARE de Kayes avec une mention Assez Bien, très rapidement, le jeune bachelier poursuit ses études à l’Institut Polytechnique Rural de Katibougou (IPR). Il sort de l’IPR en 1986 Major de sa promo avec un diplôme d’Ingénieurs des Sciences Appliquées en Zootechnie. Après sa sortir de l’IPR, sans plus perdre de temps, le jeune ingénieur fait le concours d’entrée à la Fonction Publique en décembre 1987. Sur les 250 candidats, il sera le seul retenu à la Fonction Publique, chose qui n’était pas facile en son temps. Toujours dans sa quête de recherche, en 1988-1989, il suit une formation militaire au camp de Koulikoro (Service National des Jeunes) et sort avec Brevet de préparation militaire. En 1992-1994, il obtient son D.E.A en Gestion de l’Environnement et des projets à l’Université Internationale Francophone d’Alexandrie, Université SENGHOR, Égypte. Mais avant son D.E.A, il devient en janvier 1990 à août 1992 chef de la section études au Projet Aménagement Agro-Pastoral (PAAP) à Sikasso. En février-mars 1991, il participe à l’étude relative à la construction d’un barrage de retenue d’eau à Zégoua (cercle de Kadiolo) dans le cadre de la lutte contre la pauvreté. Il occupe plusieurs autres postes de l’administration publique et après chacun de ses passages dans une administration, il se fait toujours désirer et repart à chaque fois avec une bonne réputation. Après beau nombre de service rendue au Ministère de l’Environnement dans le temps d’Alpha Oumar Konaré, en octobre 1997 il devient Conseiller Technique au Ministère de l’Environnementjusqu’en février 2000. De mars 2000 à décembre 2001, il fut Conseiller Technique au Ministère de l’Équipement, de l’Aménagement du Territoire, de l’Environnement et de l’Urbanisme, janvier 2002 à juin 2002 Secrétaire Général du Ministère de l’Équipement, de l’Aménagement du Territoire, de

L’Environnement et de l’Urbanisme, de juin 2002 à octobre 2002 Secrétaire Général du Ministère de l’Équipement, de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme, d’octobre 2002 à mai 2006 Secrétaire Général du Ministère de l’Équipement et des Transports, de novembre à avril 2007 Secrétaire Technique du Forum de Kidal pour le Développement des Régions Nord du Mali chargé de l’élaboration du Programme Décennal de Développement des Régions du Nord du Mali (2007-2016), Ministère chargé du Plan, de novembre 2008 à juin 2009 Secrétaire Général du Conseil Malien des Chargeurs au Ministère de l’Équipement et des Transports, de juillet 2009 à novembre 2011 il fut Directeur de Cabinet du Premier ministre avec rang de ministre, à la même date, il fut aussi Président du Conseil d’Administration de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) et de l’Agence de Développement du Nord-Mali (ADN), de juillet 2014 à début octobre 2020, il fut Successivement Secrétaire Général du Ministère de l’Équipement, des Transports et du Désenclavement, du Ministère de l’Équipement et du Désenclavement et du Ministère des Infrastructures et de l’Équipement.

De mai 1993 à mars 2009, il eût également à participer à plusieurs stages, séminaires, rencontres et ateliers un peu partout dans le monde.

C’est suite à un passé riche en expérience et en accomplissement que le Premier Ministre Moctar Ouane lui confie en début de semaine le difficile poste de Ministre des Transports et des Infrastructures.

Hamady Sow   

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît