Le mardi 11 décembre 2018, le nouvel ambassadeur de France au Mali, S. E. M. Joël Meyer, a offert un diner à des journalistes. C’était en sa résidence, rue de Marne à Bamako.

Le représentant du ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Bally Idrissa Sissoko, le président du Comité national de l’égal accès aux médias d’Etat, Abdoulaye Sidibé, les représentants du président de la Haute autorité de la communication (Hac), Gaoussou Drabo et Hamèye Cissé, étaient du nombre des invités.

Le chef de la mission diplomatique française était entouré de ses plus proches collaborateurs. S. E. M. Meyer a rappelé les grandes lignes de la politique de la France au Mali, basée sur le partenariat fécond.

Au Mali, la France intervient dans divers domaines comme la sécurité avec la force Barkhane, le développement économique et social à travers l’Agence française pour le développement, l’Institut de recherche pour le développement (IRD)…, l’éducation avec le lycée français et l’octroi de bourses, la culture avec l’Institut français de Bamako et le Service d’action culturelle, etc.

Sous l’impulsion du nouvel ambassadeur, cette coopération devrait être soutenue au grand bonheur des Maliens et des Français, comme c’est déjà le cas en matière de formation des journalistes. L’ambassade France, en collaboration avec l’Ecole supérieure de journalisme de Lille (ESJ) et la Maison de la presse, a mis en place un programme de renforcement des capacités de la presse malienne.

La troisième cohorte de journalistes maliens formés en alternance à Bamako par l’ESJ-Lille a été graduée ce jeudi 13 décembre. Les ressources humaines ainsi qualifiées devraient participer au relèvement du niveau des rédactions parce que désormais imprégnées des valeurs incarnées du journaliste et des bonnes pratiques rédactionnelles.

A propos de la délivrance de visas aux Maliens, Joël Meyer a souligné que 77 % des demandes traitées cette année ont obtenues le précieux sésame qui leur permettra éventuellement d’être intégrés.

Notons que l’ambassadeur Meyer avait séjourné au Mali dans une vie antérieure. Nous lui souhaitons à présent une excellente mission diplomatique au service de relations équitables entre Bamako et Paris.

A.M. T.

Le Focus du 17 décembre 2018

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît