Le nouveau ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable du Mali s’appelle Housseini A. Guindo. Président de la quatrième force politique du Mali, La Convergence pour le développement du Mali (Codem), M. Guindo a été cinquième à l’élection présidentielle de 2018.

Né à Bandiagara, dans la région de Mopti le 21 avril 1970, musulman, il est marié avec Aminata Guindo et père de quatre enfants : Boubacar, Ali, Awa et Maya. Il obtient son baccalauréat en 1991 au lycée Monseigneur Didier de Montclos de Sikasso puis rejoint l’École normale supérieure de Bamako (ENSup) où il obtiendra une maîtrise en Histoire-géographie en 1997.

Candidat indépendant, il est élu député du cercle de Sikasso au cours de l’élection partielle de 2005. Il rejoint ensuite le RPM qu’il quittera en 2007.

En 2007, il est réélu (en tant qu’indépendant) au poste de député du cercle de Sikasso, seul député reconduit cette année dans cette circonscription qui élit sept députés. En 2008, il est élu président de la Codem qu’il a cofondé la même année.

En 2004, il acquiert et dirige le Stade malien de Sikasso, un club de football créé en 1963. La même année, le club accède à la première division pour la première fois.

De 2007 à 2009, il occupe le poste de vice-président de la Fédération nationale de Football.

Promoteur, il ouvre deux établissements scolaire à Sikasso le lycée Amion Guindo, ouvert en 2001 puis l’école professionnelle Bah Fanta de Sikasso.

Il a déjà été ministre des Sports puis ministre de l’Education nationale où il parvient à calmer la colère des enseignants en mettant fin aux différentes grèves.

La rédaction

30minutes.net

05 Mai 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît