La première rencontre de « Friendraising » a eu lieu le mercredi 27 mars 2019 au siège de la Fédération malienne des personnes handicapées (Femaph). Durant une journée, 19 organisations de la société civile, bénéficiaires du projet Voice d’Oxfam, ont échangé autour de leurs activités, les défis et opportunités.

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Lien et apprentissage », Alab-Mali a organisé, mercredi, une journée Friendraising. La rencontre a été un cadre d’échange restreint entre les organisations partenaires Voice ou chaque organisation a pu communiquer librement et interagir avec les autres.

Au programme, il y a eu des présentations de Team Building et Road Mapping (comment les uns peuvent apprendre des autres) et le brainstorming qui a amené l’ensemble des partenaires à identifier un nom pour le réseau de la famille Voice qui sera le nom du blog « Lien et Apprentissage ».

Ramata Coulibaly, point focal du programme Voice à Oxfam-Mali, a rappelé que ce Fraindraising est une activité initiée au moment opportun qui permet aux organisations partenaires de Voice de mieux se connaitre et de tisser des liens d’amitié à l’intérieur et même à l’extérieur Mali.

L’occasion était bonne pour Mme Coulibaly de rappeler les objectifs visés par le programme Voice. Selon elle, Voice est une initiative du Royaume des Pays Bas exécutée par le consortium Oxfam dont l’objectif est d’éliminer, dans dix pays à revenu faible en Afrique et en Asie, les différentes inégalités dont sont victimes les groupes les plus marginalisés et discriminés.

« Il y a trois piliers. Primo, nous avons Empower pour assurer une forte participation des groupes marginalisés dans la société. Secundo, il y a Amplifier qui consiste à développer le réseautage et des alliances pour atteindre une masse critique dans la perspective de changer les normes et les attitudes. Tertio, il y a le volet Influencer qui vise à faciliter le lobying des groupes et leurs représentants », a expliqué Mme Coulibaly, précisant que l’initiative d’Accountability lab cadre donc avec les objectifs de Voice et qu’elle facilite le lien et l’apprentissage, l’une des composantes essentielles du programme en vue d’inclure les personnes qu’il faut avec des visions différentes.

A lire: LIBERTE ET DEVELOPPEMENT : Voice appui Accountability Lab pour une meilleure implication des groupes marginalisés

Pour réduire les inégalités dont sont victimes les groupes les plus marginalisés et discriminés au Mali et au Niger, le consortium Oxfam à travers son programme Voice, a accordé un financement de plus de….

Après avoir remercié le Programme Voice pour la mise en œuvre de cette opportunité de travail avec les leaders des organisations, Moussa Kondo, directeur pays d’Alab-Mali, a rappelé le rôle des défenseurs des groupes les plus marginalisées de la société. Le chef d’Alab-Mali a ainsi encouragé les participants à plus de leadership, de redevabilité et d’engagement auprès de leur communauté.  

Crée en juin 2016 et membre du réseau international AccountabilityLab (laboratoire de redevabilité) basé à Washington DC (Etats-Unis), Alab-Mali œuvre à la promotion de la redevabilité et de l’intégrité afin de lutter contre des fléaux comme la corruption dans l’administration publique voire dans la gestion des différentes communautés.

Son initiative la plus connue est Integrity Idol Mali qui vise à identifier et distinguer les fonctionnaires les plus intègres et honnêtes de l’administration publique afin qu’ils puissent inspirer les nouvelles générations.

Par ses actions (Integrity Idol, Citizen Helpdesks, Accountability Incubator, Lien et apprentissage de Voice, OpenGov Hub, TEDxBamako, Fail Fair et Friendraising), Alab-Mali aide les acteurs du changement à élaborer et à mettre en œuvre des idées positives dans leurs collectivités afin de déclencher des changements sociaux et économiques positifs au bénéfice des communautés.

Hamissa Konaté

30minutes.net

28 mars 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît