Mercredi 10 novembre la mairie de district de Bamako en partenariat avec Ge Djoro Sanyaton ont soulevé la première pelle d’ordure dans la commune 2 de Bamako (madina-coura).  Cette cérémonie a été présidée par le secrétaire générale de la mairie Founè Dembélé avec la présence  du coordinateur des chefs de quartiers de Bamako Bamoussa Touré.

Bamako la capital du Mali est l’image du pays. Confronté par un problème sanitaire, les autorités ne sont pas restées sans mot. Avec l’accompagnement d’un opérateur économique de la place Ge Djoro Sanyanton, la mairie de district a pu négocier un contrat pour l’évacuation des deux (2) sites.

Produit chaque jour par la population, le site de madina-coura et de lafiabougou dénommé le Kilimandjaro sont des véritables dangers pour la population. À savoir les maladies qu’elles causent. Le secrétaire générale Founè Dembélé avec un sourire aux lèvres a tenu à montrer sa joie en ces propos « Il est temps que le Mali soit doté des centres de transformation des déchets en énergie pour une solution définitive. Même avec des dépôts ils finiront par être remplie s’il n’y a pas de transformation, mais on y travail. À moins d’un mois on finira le travail ». Ces déchets sont de l’or noir pour une partie de la population.

Plus de 200 personnes y gagnent leur pain quotidien.  Le chargé des mines de Ge Djoro Sanyanton à un peu parle du déroulement des activités. Mohamed Chami « nous allons travailler en soirée pour ne pas déranger les usagés. Nous avons à notre disposition plus de 40 camions, répartis entre Madina-coura et Lafiabougou. Ge Djoro Sanyanton un but la propreté. Et nous voulons aussi participer à l’épanouissement du Mali.

Ensemble, n’existons  à donne un coup de main à notre mairie pour un Mali propre et sain pour nos enfants.

Aboubacar S Diarra (stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît