Le Directeur Général de l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ), M. Yaya Dao a inauguré ce mercredi 13 novembre 2019 la réunion du comité projet de Développement des Compétences et Emploi des Jeunes.

Prennent part à cette importante rencontre les départements techniques de l’APEJ notamment ceux chargés de l’entreprenariat et du financement ainsi que les partenaires de mise en œuvre du projet.

Cette réunion du Comité Projet du Volet entreprenariat des jeunes non diplômés ou faiblement scolarisés du Projet de Développement des Compétences et Emploi des Jeunes (Procej) dont la mise en œuvre est confiée à l’Apej a pour mandat de faire le point des réalisations de 2019 et planifier les activités 2020 qui donnent le ton des activités de la vague 4.

M. Dao a souligné à l’ouverture des travaux que notre pays a une population majoritairement jeune. Cette jeunesse est source d’espoir et de dynamisme nonobstant le problème du chômage qui est une préoccupation nationale. En décidant de dédier le mandant 2018-2023 à la jeunesse, à son employabilité et à son épanouissement, les plus hautes autorités convoquent l’Etat et ses partenaires à plus d’ambitions face aux défis du chômage et de la qualification des jeunes.

Selon le Directeur Général, dans le contexte actuel où l’Apej doit diversifier ses sources de financement, il importe de saluer l’accompagnement du Gouvernement du Mali et de la Banque Mondiale à travers la mise à disposition de fonds complémentaires à la faveur de la restructuration du Procej.

Dans le cadre de ce projet, l’Apej a déjà formé 10 000 jeunes sur les concepts de base de l’entreprenariat niveau 1 parmi lesquels 6 000 jeunes ont reçu une formation approfondie en entreprenariat (niveau 2) et 3 615 jeunes ont bénéficié de kits / fonds de démarrage dont 1 865 femmes soit 52% (sur une prévision de 40%) contre 1 750 hommes.

Conformément aux secteurs prioritaires du Procej, 77% des bénéficiaires évoluent dans le secteur de l’agroalimentaire suivi de l’artisanat qui occupe 15% des bénéficiaires contre 2% pour les BTP et 6% pour le Commerce. Malgré la situation sécuritaire, les bénéficiaires des Régions du Nord représentent 40% de l’effectif total.

Une enquête de suivi des bénéficiaires du volet Apej réalisée en 2019 sur les deux (2) premières vagues fait ressortir que près de 85% des micros entreprises créées sont toujours en activité. M. DAO a remercié tous les partenaires de l’Apej pour leur contribution dans l’atteinte des résultats obtenus.

CICOM APEJ 13 11 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît