En charge désormais, du département de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Diakité Aïssata Kassa Traoré n’est pas en terrain inconnu
En remplacement d’une autre vraie battante de la cause féminine au Mali, l’actuel ministre en charge de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Dr Aïssata Kassa Traoré est médecin généraliste de formation, ayant posé son empreinte dans le monde des Organisations non gouvernementales (ONG) et les projets. Ce qui suppose qu’elle est bien imprégnée des réalités que vivent au quotidien, les femmes et les enfants de ce pays.
Donc, ce choix fait par le Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maïga pour conduire le programme du président IBK, en termes de promotion du genre et de l’épanouissement de l’enfant au pays, n’est pas un fait de hasard, si on peut se permettre de le dire. Le milieu dont elle est issue et où elle a toujours évolué, explique éloquemment que l’actuel ministre en charge de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, est la personne idéale pour traduire en actions concrètes, la politique gouvernementale dans lesdits secteurs.
Ainsi, la plupart des activités déjà conduites par elle ou sous sa coordination, ont été pratiquement menées dans ce sens, notamment dans les zones rurales. Ce qui explique à suffisance qu’elle a toujours été aux côtés de ces groupes cibles, c’est-à-dire, les femmes et les enfants. Ce contact perpétuel prouve que la désormais promotrice de la cause féminine et de l’enfance de ce pays, n’est pas en terrain inconnu. Elle a en effet passé une bonne partie de sa carrière professionnelle en contact avec l’être humain en général et ces cibles-là en particulier.
Qui est l’actuel Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille !
Médecin généraliste de formation, Mme Diakité Aïssata Kassa Traoré était la coordinatrice de l’ONG « ASDAP/PRADO » (Programme des Adolescents) et présidente de l’Association lumière des femmes de Koutiala. Aussi, munie d’une expérience cumulée au fil des années, l’actuelle garante des droits des femmes et de l’enfant du Mali, s’est vu confier la coordination du Projet genre et développement de l’Ambassade des USA dans la capitale de l’or blanc, entre 2004-2006. Vue à l’œuvre par l’UNICEF, notre Dame de cœur, animée d’une conviction inébranlable, sera sollicitée pour coordonner les activités de communication de ladite organisation, allant de la période 2009-2013, dans la même localité. Sous sa supervision, le projet Nutrition Wash « Damu ni Wassa » de l’USAID, a également été mis en œuvre dans les 36 communes du cercle de Koutiala. De multiples casquettes, l’ex coordinatrice, du projet PRADO deviendra consultante au compte de l’Association des producteurs de coton africain (APROCA/BCI/CMDT) pour le renforcement des capacités en leadership féminin, pendant 4 années successives.

Cursus scolaire et formations acquises.
Issue d’une famille d’intellectuels, Aïssata Kassa Traoré, a fait ses études fondamentales entre 1972-1984 dans les villes de Kayes, Koulikoro et Bamako, sanctionnées par un Diplôme d’études fondamentales (DEF). Après ses études secondaires à Bamako, elle entama ses études supérieurs à l’Ecole de Médecine de Bamako et à l’Université « Patrice Lumumba » de Moscou. Théoriquement bien formée, Dr Aïssata Kassa Traoré effectue un stage pratique au cabinet médical « KENEYA », avant de devenir médecin bénévole au Centre de santé de Koutiala. Dorénavant, avec ses expériences, elle devient médecin de famille et consultante dans les cliniques privées de Koutiala et à CARE-Mali à Macina. Elle conduira plusieurs formations au niveau de la ville de Koutiala, sous la houlette de plusieurs ONG et projets.
Diakalia M Dembélé   

Le 22 septembre du 27 septembre 2018 

pub
pub

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît