Le Comité régional de pilotage du projet paludisme et maladies tropicales négligées au Sahel (P/MTN) a tenu sa sixième réunion vendredi à Bamako. Occasion pour les membres d’échanger sur les principales interventions du projet.

Cette réunion avait pour objectif de faire le point de la mise en œuvre des recommandations de la dernière réunion du Comité régional de pilotage (CRP), d’analyser les progrès réalisés dans la mise en œuvre des plans de travail annuel budgétisés 2018 du projet, de partager les leçons apprises et de formuler des recommandations.

Au cours la rencontre le Comité a également examiné et validé les plans de travail annuel budgétisés de 2019 et les plans de passation des marchés révisés soumis par les principaux acteurs de mise en œuvre. L’autre point saignant du menu a été les débats sur les besoins en médicaments pour les campagnes de chimio-prévention du paludisme saisonnier.

Selon Salifou Zouma, directeur général de l’OOAS, malgré les avancées significatives enregistrées en termes de collaboration transfrontalière, l’harmonisation des interventions et les couvertures thérapeutiques ; le projet reste encore confronté à certaines difficultés.  Il a notamment cité le démarrage tardif des activités, le retard dans la signature et la mise en œuvre des contrats d’assistance technique avec l’OMS, le non-recrutement des agences chargées du paiement des Agents de santé communautaire et la lenteur dans le processus de passation des marchés avec un niveau de décaissement relativement faible.

C’est pourquoi, il a demandé aux coordinations du projet au niveau pays comme de l’OOAS, à prendre les mesures nécessaires pour répondre à ces difficultés afin de renforcer les acquis et améliorer le taux de consommation du budget.

Satisfait, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr Samba Sow a rappelé les efforts consentis par le gouvernement malien pour faciliter la mise en du projet par le CRP.

Il a remercié la Banque mondiale ainsi que tous les partenaires techniques et financiers des trois pays pour leurs soutiens et l’ensemble des acteurs des résultats satisfaisants obtenus dans la lutte contre le paludisme et les MTN et de la santé.

Le projet paludisme saisonnier et maladies tropicales négligées au Sahel (P/MTN) est financé par la Banque mondiale à hauteur de 121 millions de dollars américain dont 10 millions pour l’Organisation Ouest africaine de la santé (OOAS). Il couvre le Burkina Faso, le Mali et le Niger.  Ce projet à pour objectif d’accroître l’accès et l’utilisation des services à base communautaire harmonisés pour la prévention et le traitement du paludisme et de certaines maladies tropicales négligées dans les zones transfrontalières des pays bénéficiaires. Il a démarré ses activités en mai 2016.

S. I. K.

30minutes.net

24 Novembre 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît