Principale accusée d’abus sexuels qui seraient perpétrés sur des mineures, la Fédération malienne de basketball est sortie de son silence pour s’exprimer sur ces graves accusations. Tout en condamnant l’acte, elle a tenu à manifester son soutien à l’endroit de son ancien président, Hamane Niang, dont le mandat à la tête de la FMBB est cité dans l’affaire mais sans jamais être indexé lui-même.

Suite à la suspension par la Fiba-monde de certains membres de l’encadrement technique des équipes nationales féminines de catégories inférieures, la Fédération malienne de basket-ball (FMBB) a fait un communiqué pour manifester sa condamnation de tout acte de harcèlement de mineures. Aussi, la FMBB a indiqué sa disponibilité de collaborer avec la Fiba pour la conduite de l’enquête disciplinaire ouverte. Et cela, jusqu’à son aboutissement. 

Vraisemblablement soutenue  en cette période de turbulence, la Fédération malienne  dit exprimer sa reconnaissance à toute la famille  du basket-ball malien et international pour leur élan de solidarité. 

A l’endroit de son ancien président, Hamane Niang, qui a décidé de se retirer momentanément de la présidence de la Fiba suite à ce scandale d’abus sexuels, l’instance dirigeante de balle au panier malien a apporté son soutien tout en se montrant sereine et engagée pour le développement de la discipline.

Alassane Cissouma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît