Organisée par la compagnie « Kuma Sô Théâtre », la 3e édition du projet «Les praticables» se tiendra du 16 au 21 décembre à Bamako. L’annonce a été faite vendredi 14 décembre 2019 dans la famille Coulibaly de Bamako-Coura, épicentre de cette grande rencontre culturelle.

Chefs coutumiers et administratifs, responsables sociaux culturels et habitants du quartier Bamako-Coura, sont tous sortis massivement pour réaffirmer leur soutien à ce grand évènement annuel qui promeut le théâtre malien. A l’occasion des activités d’annonce de la 3e édition, le chef de quartier, Sékou Traoré et le maire Bakary Diarra ont surtout invité la population bamakoise à participer activement aux Praticables.

Placé sous le signe du vivre ensemble et du faire ensemble, cette édition réunira la crème des jeunes artistes maliens pour des spectacles dans certaines familles souvent avec des jeunes et des aide-ménagères du quartier. Des œuvres finies ou encore en projet seront dévoilées, des présentations d’arts plastiques, des expositions éphémères, de la danse et du chant ; le tout, comme Kuma So Théâtre aime bien faire, avec le public qui devient spectateur et acteur. Des innovations sont aussi prévues.

[A lire] Les Praticables : La citoyenneté prend la parole

A travers le théâtre et les spectacles, les praticables veulent mettre en avant les valeurs et les us du Mali pour promouvoir la paix, l’entente et la cohésion sociale. Lamine Diarra, directeur de la compagnie, s’en réjouit. Il affirme : « durant les deux autres éditions, on se limitait au théâtre uniquement, mais cette année nous allons au-delà du théâtre. Nous avons ajouté la danse, la musique, les grins de lecture, etc». Des opérateurs économiques seront aussi impliqués afin de les permettre d’apporter leur contribution à la valorisation du théâtre malien.

[A lire] LES PRATICABLES : Les aide-ménagères à l’honneur

Amadou Kassogué, acteur et metteur en scène, salue l’initiative. Il encourage les jeunes et promet pour la réussite de cette édition.  

« Les Praticables » est un projet phare pour le théâtre malien. Il traduit dans les faits l’espoir de constituer un vivier culturel. C’est un projet qui vise à former de jeunes acteurs, des metteurs en scène et des comédiens au cours d’un laboratoire commun à toutes les disciplines théâtrales.

Hamady Sow

(stagiaire)

30minutes.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît